communiqué sur la manifestation des travailleuses et travailleurs de l’action sociale et médico-sociale qui s’est déroulée le 17 juin 2022 à 14H à Nice

Le 17 juin 2022 une centaine de professionnel-le-s du secteur de l’action sociale et médico-social se sont rassemblé-e-s pour une manifestation de la place Garibaldi jusqu’à la place de l’ile de beauté à Nice.

Les personnels de l’ADAPEI, L’ADSEA, le foyer de l’enfance, Les MSD, Montjoie, les PEP 06, l’UGECAM et d’autres encore étaient présents pour dénoncer :

  • L’insuffisance des salaires pour vivre dignement,
  • Le sous-effectif chronique et les conditions de travail qui ne permettent plus de prendre en charge correctement les usagers
  • La marchandisation de ces secteurs qui entraine l’ensemble des activités de l’action sociale et du social vers le « rentable » au détriment des besoins réels de la population
  • Le mépris des tutelles qui refusent de prendre en compte les revendications légitimes des personnels et qui poursuivent sur la voie du démantèlement de l’action sociale et du social au bénéfice du lucratif avec ses méthodes du CAC 40.

De nombreuses et nombreux jeunes débutant dans leur profession étaient présents pour défendre leurs métiers et les valeurs de solidarité et d’engagement nécessaires à l’exercice de leur fonction. Leur avenir conditionne la qualité des prises en charge futures.

Les professionnel-le-s des associations et du public revendiquent avec la CGT :

  • Le versement des 183€ du SEGUR pour l’ensemble des salariés de ces secteurs et une hausse générale des salaires par l’augmentation du point d’indice conventionnel
  • L’embauche massive de personnels pour des prises en charge de qualité répondant aux besoins des jeunes accueillis dans les structures
  • Un financement à la hauteur des besoins et des enjeux pour les populations prises en charge : handicap, protection de l’enfance, insertion …

Non, ni le médico-social, ni le social ne doivent dépendre du secteur marchand. C’est bien dans le cadre d’un service public non soumis à la logique du profit que doivent se développer les prises en charge afin de garantir la justice et l’égalité de traitement face aux aléas de la vie.

Non les salarié-e-s plus que qualifié-e-s de ces secteurs ne sont pas des professionnel-le-s corvéables à merci mais des professionnel-e-s dont la disponibilité fait partie de leur engagement au service de l’humain.

Le pouvoir doit entendre, le pouvoir doit réagir et vite. Demain c’est des centaines d’enfants en besoin de protection, des centaines de personnes en situation de handicap, des centaines de familles en difficultés sociales graves qui ne trouverons plus de réponses adaptées à leurs situations.

C’est l’ensemble de la société qui est concernée.

Print Friendly, PDF & Email

Lien Permanent pour cet article : https://cgt06.fr/communique-sur-la-manifestation-des-travailleuses-et-travailleurs-de-laction-sociale-et-medico-sociale-qui-sest-deroulee-le-17-juin-2022-a-14h-a-nice/