Communiqué de Presse Aviapartner

Communiqué de Presse Aviapartner

Les salariés d’Aviapartner ont engagé une lutte contre leur direction d’entreprise depuis le 16 juillet 2021, mobilisant 113 salariés.

Un nouveau préavis de grève a été déposé par les organisations syndicales, dont la CGT, du 26 juillet 2021 à 23h59 au 31 août 2021 à 23h59 pour que notre Direction abandonne sa décision de dénonciation de nos accords d’entreprise.

Dans l’objectif de respecter conformément la loi Diard, très contraignante à appliquer pour la mise en œuvre du droit de grève de certains personnels de l’aéroportuaire, notre préavis a dû être retiré par les organisations syndicales, le 26 juillet 2021, avant qu’il ne débute. Nous voulions revoir les modalités de ce préavis pour que les salariés puissent se mettre en lutte sereinement.

Or, malgré le retrait de ce préavis de grève, notre Direction, ainsi que les autorités compétentes de l’aéroport, nous ont empêchés de reprendre notre travail et d’accéder à notre poste. Ils ont prétexté qu’il fallait se déclarer non gréviste 24h avant de pouvoir réintégrer son poste de travail. 

Cette mascarade a duré et a amplifié le climat de tensions déjà existant. 

La CGT ne pouvait accepter cette pression supplémentaire mise sur les salariés préalablement déclarés grévistes. Elle a décidé de saisir les tribunaux contre Aviapartner pour défendre les intérêts des salariés injustement incriminés et interdits de travailler.

Ce jeudi 29 juillet, le Tribunal Judiciaire de Nice a tranché !!!  Il a ordonné le rétablissement immédiat des salariés à leur poste de travail. Il a également interdit à AVIAPARTNER de procéder à des retenues de salaire pour les 113 salariés de l’entreprise ayant rempli une déclaration individuelle d’intention de grève.

Face à cet employeur se croyant au-dessus des lois, la lutte doit continuer !!!

Effectivement, malgré le fait que le préavis de grève ait été levé le 26 juillet 2021, nous avons constaté que notre Direction continuait encore, hier, d’alerter les compagnies aériennes pour leur signifier que nous étions toujours en grève. 

Cette désinformation de la part de la Direction d’Aviapartner va entraîner, encore durant plusieurs jours, l’annulation de vols.

La direction d’AVIAPARTNER instrumentalise une grève qui n’a jamais débutée !!! Laisser des passagers au sol alors que les vols auraient pu être opérés, c’est une honte !  Mais posons-nous la question… Quelle est leur stratégie ???

Le préavis de grève a été retiré depuis le 26 juillet. La direction fait toujours courir le bruit qu’une partie des salariés est en grève… 

Est-ce un stratagème pour perdre certaines compagnies ? Réduire le nombre des personnels sur l’escale de Nice ? Procéder à des transferts de personnel ? Engager un plan social et donc licencier ? Nos questionnements sont légitimes…

Mais les salariés, soutenus et accompagnés par la CGT, ne lâcheront rien dans cette lutte engagée. Le Préfet des Alpes-Maritimes a été saisi. L’ACA, gestionnaire de l’aéroport et l’entreprise Aviapartner doivent revoir rapidement leur copie !

Au vu des inquiétudes des salariés et des pressions subies, d’autres journées d’action vont être organisées et toutes les procédures nécessaires seront engagées.

Nous continuons à exiger :

  • Rétablir les accords et usages (plus d’instauration des coupures) ;
  • Davantage de moyens humains et matériels ;
  • Alignement des salaires pour les employés au coefficient 200 ;
  • Calcul de la prime d’ancienneté sur le salaire de base pour tous les salariés.

Nice, le 30 juillet 2021

Print Friendly, PDF & Email

Lien Permanent pour cet article : https://cgt06.fr/communique-de-presse-aviapartner/