PETITE ENFANCE Plus fort que le décret Morano Les ordonnances Macron !

 Suite à l’adoption de la loi pour un État au service d’une Société de Confiance (loi ESSOC), la nouvelle réforme de la Petite Enfance avance à grands pas.… Elle plombe une fois de plus la qualité d’accueil des enfants, mais aussi les conditions de travail des professionnel.le.s. 

À ce jour, aucun document présentant ces futures ordonnances n’a été officiellement communiqué par le gouvernement… Néanmoins, des mesures très inquiétantes se profilent : 

  • Encore plus d’enfants par professionnel.le ! 
  • Accueil d’enfants en surnombre possible tous les jours ! 
  • Encore moins de professionnel.le.s. qualifié.e.s pour l’encadrement des enfants ! 
  • Des micro-crèches jusqu’à 16 enfants ! 
  • Moins de surface de jeux pour les enfants : 5.5m2 par enfant au lieu de 7m2 actuellement ! 
  • Accueil en surnombre dans les Maisons d’Assistantes Maternelles ! 

Améliorer la « productivité » et la « rentabilité » des établissements de jeunes enfants aux dépens de leur qualité d’accueil et des conditions de travail des professionnel.le.s, serait-ce la logique du projet gouvernemental ? 

Ce projet vise à nouveau une détérioration du service public de la Petite Enfance. 

Nous considérons que l’heure est à la résistance et à la mobilisation 

 Nous appelons l’ensemble des professionnel.le.s de la Petite Enfance à se mobiliser massivement 

JEUDI 28 MARS PLACE MASSÉNA 10h00 

Lien Permanent pour cet article : http://cgt06.fr/petite-enfance-plus-fort-que-le-decret-morano-les-ordonnances-macron/