Appel au 30 Mars contre les violences policières

Les organisations signataires de l’appel du rassemblement du 25 Mars, se félicitent du succès de l’initiative de soutien à Geneviève. En effet ce sont entre 500 et 700 personnes qui sont venus le 25 Mars au soir rappeler leur attachement à la liberté de manifester et plus largement aux libertés démocratiques. 

Les déclarations du président de la République, à propos de notre Camarade, sont proprement scandaleuse. M le président devrait éviter les déclarations paternalistes et condescendante. 

L’escalade sécuritaire et autoritariste prise par le pouvoir ne peut que conduire à une impasse.

La répression est un signe de faiblesse de la part d’un gouvernement aux abois qui refuse d’entendre le mécontentement qui traverse le pays. Il est urgent de stopper cet engrenage et d’entendre ce qui s’exprime. Cela passe par l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, par le développement des services publics, par une autre répartition des richesses favorable à ceux qui les produisent… Autant de revendications largement exprimées par le mouvement social, que ce soit avec les Gilets Jaunes le samedi ou lors des mobilisations syndicales, qui doivent être satisfaites.

Les organisations signataires réaffirment leur détermination à lutter pour la défense des libertés individuelles et collectives, dont le droit à manifester, largement remis en cause par le pouvoir actuel.

Nous appelons, les salarié-es, les privé-es d’emplois, les jeunes et les retraité-es à ne rien céder face à l’intimidation et à la répression, en continuant à se mobiliser lors des prochaines journées de mobilisation professionnelles et interprofessionnelles et à se rassembler

devant la Gare de Nice Ville Samedi 30 Mars à partir de 13h30. 

Lien Permanent pour cet article : http://cgt06.fr/appel-au-30-mars-contre-les-violences-policieres/